Balade, cueillette et gourmandise...
Découverte de la cuisine aux plantes sauvages, fleurs et légumes anciens.
Produits locaux, bio et/ou équitable.

Le vignoble au retour des vacances !!!

Nous voici arrivé à la fin du mois d'août de notre deuxième année...

Nos vignes ont été abandonnées le temps des vacances (2,5 semaines) et ne nous ont pas attendu pour en faire qu'à leur tête.

Mais tout d'abord un petit retour dans le temps pour vous expliquez les soins culturaux que nous leur avons porté depuis la taille "sévère" à 2 yeux du mois d'avril 2013.

A partir de ces deux yeux se sont développés 2 sarments, le plus faible a été éliminé et le plus vigoureux (notre futur cep) attaché bien droit, sur un tuteur.

Sur ce sarment sont apparus des gourmands et des vrilles, ceux-ci ont été éliminés afin que toute la sève se concentre dans la constitution d'un cep et, évidement, d'un enracinement vigoureux, gage, espérons-le, de futures récoltes de qualité.

Gourmands ayant poussés pendant
 nos 2,5 semaines de vacances.
La plupart des futurs ceps ont tenté d'aller toucher le ciel, mais pour les mêmes raisons expliquées précédemment, nous les avons taillés à +/- 1.50 m.


Des grappillons sont déjà apparus sur les gourmands...quelle vigueur !
Mais, il faudra encore attendre 2 printemps avant de produire.
Patience....!
Nous avions aussi semé du trèfles incarnats (apport azoté) celui-ci a été biner et les habitants du sol ont fait le reste. Nous avons aussi invités quelques légumes dans notre pt'it vignoble :

Tournesol 'Mammouth'

Cardon 'plein blanc inerme'












Coeur de boeuf....non industriel...504 grammes...Oups!
Tomate "Coeur de boeuf" et "Tétons de Vénus"
Radis "Red Meat"




















Et encore des radis, des potirons, du maïs, des fèves, du basilic,....certains vont crier sacrilège, il concurrence ses pieds de vigne.....pour nous, nous incitons nos vignes à enfouir plus profondément leurs racines, nous augmentons la biodiversité dans notre p'tit vignoble et nous nous lançons, tout doucement,... mais sûrement vers la permaculture. C'est un choix, une expérience, une tentative,....et puis, il est temps d'essayer de trouver de nouvelles façons culturales si nous désirons laisser un environnement viable pour le futur de tous....et si ça marche pas, on essayera autre chose.

....à bientôt pour la suite de la formation de notre cep...

Isabel et Michel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire