Balade, cueillette et gourmandise...
Découverte de la cuisine aux plantes sauvages, fleurs et légumes anciens.
Produits locaux, bio et/ou équitable.

Consoude officinale

Nom scientifique : Symphytum officinalis


 
Noms vernaculaires : Consoude, oreille d'âne, langue de vache.

Famille : Boraginaceae

Description

Plante herbacée vivace  de 30 à 150 cm de haut.

Feuilles : Peuvent atteindre jusqu'à 40 cm de long sur 15cm de large, elles sont alternes, pointues, couvertes de poils raides, se prolongeant sur la tige donnant une sensation rêche au touché.

Fleurs :  roses, pourpres claires à foncées, jaunes pâles, crèmes, groupées en cymes scorpioïdes unipare au sommet des rameaux.

Floraison : Mi-mai.

Habitat

Espèce très commune en Europe, en Russie, en Asie Centrale et en Chine.
Elle pousse dans les prés humides, les fossés, sur le bord des eaux.

Exposition

Ensoleillée.

Confusions possibles

Avant sa floraison, avec la très toxique digitale (Digitalis purpurea).

Mais les feuilles de digitale sont douces et soyeuses alors que celles de la consoude sont rêches.
Toutefois si vous n'avez que ne fusse qu'un seul doute, attendez la floraison pour avoir une certitude.

Usages culinaires
 
Les feuilles de consoude sont souvent appelées "soles végétale" en raison de leur goût de poisson. Elles peuvent être utilisées en soupes, en légumes, en savoureux beignets.

Celles-ci sont riches en protéines et minéraux et peuvent parfaitement remplacer l'usage d'épinards dans une variété de préparations culinaires, de plus la consoude n'a pas le défaut des épinards de devenir toxique sous l'influence prolongée de l'air.

Crues, elles peuvent servir à la préparation d'une délicieuse tapenade (voir
ici).

Remarques :

Comme tout, il ne faut pas en abuser, à très forte dose, elle pourrait induire des problèmes hépatiques.
En effet, la consoude contient des alcaloïdes pyrrolizidiniques toxiques pour le foie à très haute dose.

Suivant Bruneton,  « La racine et les feuilles de consoude provoquent, lorsqu'elles sont administrées, de manière exclusive,par voie orale et sur une longue période (180 jours) à des rats, l'apparition de tumeurs au niveau du foie chez près de la moitié des animaux.

Ce que nous en disons :

La consoude est consommée depuis presque la nuit des temps et ce, sans que personne n'ai jamais eu de problème de santé due à sa consommation.

L'expérience faite sur les rats :
180 jours à se nourrir exclusivement de consoude ????
Essayez de consommer pendant ce même laps de temps uniquement de l'épinard !

Ce qui est sûr et où l'on peut rejoindre l'avis des "chercheurs" aux soldes des lobbies de l'agrochimie, c'est qu'il faut varier sa nourriture et préférer la consoude sous forme d'un bon plat plutôt que sous la forme de gélule à prendre quotidiennement.

Propriétés

Hémostatiques, anti-inflammatoires, astringentes, cicatrisantes et émollientes.

Traitement des ecchymoses, entorses, des douleurs musculaires, articulaires et peties brûlures.

La consoude accélère, grâce à sa teneur en allantoïne, la formation de nouvelles cellules, aussi bien dans la peau que dans des masses osseuses. Des études ont prouvé que des fractures guérissaient beaucoup plus vite en appliquant de la consoude.

Autres usages :

Plantes mellifère.
Engrais naturel riche en potasse (Purin)

Sources :

Différents ouvrages repris sous la rubrique « Bibliographie »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire