Balade, cueillette et gourmandise...
Découverte de la cuisine aux plantes sauvages, fleurs et légumes anciens.
Produits locaux, bio et/ou équitable.

Le Tussilage

Nom scientifique : Tussilago farfara
 

 
 
Noms vernaculaires : Tussilage, pas d'âne.

Famille : Asteraceae

Description

Plante herbacée vivace à rhizomes, de 1 à 30 cm de haut.

Feuilles : basales, pétiolées et polygonales, vert clair sur le dessus et recouvert d'un feutrage blanc sur la face inférieure. Apparaissent après la floraison.

Fleurs :  capitules jaunes dressés sur des hampes aux écailles pourprées.

Floraison février à avril avant la feuillaison.

Habitat

Espèce pionnière des chemins, champs, lisières forestières humides, rives et talus, jachères,toujours sur sols remués ou instables.

Exposition

Ombre à mi-ombre.

Confusions possibles

Avec le pissenlit et certaines pétasites.

Usages culinaires
 
Les capitules floraux sont comestibles crus ou cuits.
Les feuilles sont également comestibles. Très jeunes, elles peuvent se consommer crues, en particulier leur pétiole qui est juteux. Rapidement, les feuilles deviennent caoutchouteuses et seront meilleures cuites (particulièrement en beignet).

Remarque : Comme tout, il ne faut pas en abuser, à très forte dose, elle pourrait induire des problèmes hépatiques. 


Propriétés

L'étymologie de son nom "Tussilago" provenant du latin tussis, "toux" et de agere, "chasser", nous donne une de ses propriétés la plus connue. Sinon elle est aussi adoucissante, émolliente et anti-toussif.

Autres usages :

Plantes mellifère, tinctoriale, à fumer.

Sources :

Différents ouvrages repris sous la rubrique « Bibliographie »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire